Donner des ordres est un choix moindre utilisé par des gens peu évolués

Donner des ordres
  • Va me chercher mon journal
  • Brosse-toi les dents
  • Rédige ce document
  • Apporte-moi mon café
  • Fais-moi confiance
  • Arrive à l’heure
  • Ne fait pas ça
  • Ramasse tes jouets

À regarder ce monde, on en vient à croire que la seule façon de faire agir une personne est de lui donner un ordre à faire ou ne pas faire.

Pourtant, une personne avec une conscience élevée sait parfaitement que les relations existent pour choisir des comportements aimables afin de se connaître et non pour contrôler les gens par l’obéissance à l’autorité afin de se croire plus important.

En fait, donner des ordres est un choix moindre qui doit exister afin de pouvoir faire entrer librement dans notre esprit, un choix plus élevé à expérimenter afin d’évoluer en conscience.

 

Donner des ordres fonctionne pour ceux qui se croient plus importants

Si je suis confortable dans une situation d’autorité, de contrôle sur quelqu’un, alors je n’ai aucune motivation pour changer cette façon de vivre, car cela nourrit ma croyance d’être plus important que les autres.

Si je suis confortable dans une situation où quelqu’un me contrôle, m’oblige à exécuter ses ordres ou exige de l’obéissance, alors je n’ai aucune motivation pour changer cette façon de vivre, car cela nourrit ma dépendance, m’apporte ce dont j’ai besoin.

Cependant, si je me sens mal en donnant ou en recevant des ordres, alors mon âme indique une vérité que cela est un choix moindre, que cela n’est pas qui je suis.

Si je ne porte pas de jugement sur ce choix moindre, alors mon esprit peut s’ouvrir et faire entrer en existence, un choix plus élevé de comportement, un choix de mon âme à propos de qui je suis et qui sont les autres.

 

Les êtres humains ne sont pas nés pour donner ou recevoir des ordres !

 

L’âme connaît un comportement plus élevé que de donner des ordres

Par habitudes apprises, nous cherchons des idées dans notre mémoire ou celle des autres, donc de répéter le passé connu qui a donné naissance à vouloir donner des ordres afin de réaliser un désir égoïste, un désir moindre.

La question n’est donc pas de se demander « comment faire » qui interroge notre mémoire, mais bien « comment être » qui interroge notre âme, puis d’expérimenter sa réponse afin de connaître en sentiment et en conscience si cela fonctionne pour réaliser un désir différent, un choix plus élevé.

Ainsi, inconsciemment, j’avais comme tout le monde, ce désir d’être plus important que les autres et j’ai réagi à donner des ordres aux autres afin de les contrôler. Ce contrôle me permettant de réaliser mon désir que je croyais élevé, car tout le monde cherchait l’autorité par le contrôle.

Heureusement, mon âme m’a indiqué une vérité à mon sujet au moyen d’un sentiment mal afin de m’éveiller que cela ne fonctionnait pas pour m’aimer et aimer les autres afin de connaître ma nature.

Donc, en changeant mon désir d’être plus important que l’autre par un désir d’être tous les deux importants, mon esprit a alors imaginé des comportements à expérimenter et qui sont en résonance avec ce désir de mon âme.

 

Comment être pour mettre en action quelqu’un sans donner d’ordres ?

Que ce soit avec mes enfants, ma conjointe, mes amis ou les collègues de travail, j’ai pris conscience que c’est ma façon d’être ou mon comportement qui doit être différent.

Être conscient que chaque être humain se met en action librement, lorsqu’il y a un intérêt personnel à faire quelque chose et utiliser les ordres vont à l’encontre de leur intérêt personnel.

Être intelligent en posant une question qui met en action son esprit afin de trouver lui-même son idée ou sa solution.

Être honnête en déclarant mes sentiments permet de communiquer à l’autre mon problème si je ne peux pas faire moi-même ce que je demande à l’autre de faire.

Être aimable en offrant à l’autre le choix de me dire non sans représailles permet une grande liberté et respect de son importance ce qui apporte un sentiment de bien-être à moi et à l’autre, peu importe sa décision.

Par exemple, j’ai souvent expérimenté :

  • Ce travail doit être remis au client demain, pourrais-tu t’en occuper en sachant que tu es libre de me dire non ?
  • As-tu une idée comment faire pour que ta chambre soit belle et bien rangée ?
  • J’ai mal au dos et je ne peux pas me mettre cette crème pour me soulager.
  • J’aimerais, si possible, si tu pouvais m’aider à faire cela, mais il n’y a aucune obligation, uniquement une occasion.

En vérité, ces façons d’être offrent à l’autre des occasions libres pour utiliser leur pouvoir de création et sentir combien ils sont magnifiques.

 

Êtes-vous prêt à montrer l’exemple de ce qu’est un être humain éveillé ?

Si vous êtes ce genre de personne, nous pouvons faire évoluer notre conscience et celle des autres dans le but de créer un monde différent. Pour cela, je vous offre gratuitement la création de ces 4 outils essentiels.

 

Éveillez le monde avec nos 4 outils gratuits