Utiliser les punitions et les récompenses – Un comportement détestable

Utiliser les punitions et les récompenses

Qui n’a jamais senti l’affreuse douleur de se faire punir par ses parents ?

Qui n’a jamais senti le grand plaisir de recevoir une récompense de ses parents ?

Qui n’a jamais senti sa grande supériorité à donner des punitions et des récompenses à ses enfants pour qu’ils obéissent ?

Dans ces trois situations, n’est-ce pas la peur et non l’amour qui est utilisé comme comportement à vouloir éduquer les enfants à faire ou ne pas faire quelque chose sans égards à leurs sentiments ni leurs intentions ?

En d’autres termes, est-ce que les parents ont vraiment comme but d’éduquer les enfants ou ont plutôt comme intention de les dominer, les contrôler afin de réaliser leurs désirs égoïstes de se montrer plus importants qu’eux ?

Et une fois devenus adultes, nous imitons nos parents en répétant comme eux et par habitude inconsciente, à vouloir les contrôler par les punitions et les récompenses afin de réaliser à notre tour, ces mêmes désirs égoïstes !

Malheureusement, nous éduquons ainsi nos enfants en montrant l’exemple d’utiliser la peur au moyen de conditions pour arriver à nos fins, et non à choisir d’utiliser l’amour sans condition qui est notre nature humaine, notre nature divine.

 

Qu’est-ce qui nous motive à punir ou à récompenser nos enfants ?

Croyons-nous, qu’une fois adultes, il n’y a plus rien à évoluer comme comportements et que nous ayons toujours raison dans nos relations avec nos enfants ?

Avons-nous pris la peine, une fois devenus des adultes, d’observer en nous, de faire un examen de conscience, concernant ce qui nous motive à utiliser les punitions et les récompenses ?

Comme examen de conscience, je me suis posé une question : À part de vouloir éduquer mes enfants, y a-t-il autre chose qui me motivait à utiliser des punitions et des récompenses ?

Qu’est-ce que je voulais pour moi en utilisant des punitions ou des récompenses ?

Mon désir était de me sentir plus important que mes enfants, non d’être égaux en tant qu’être humain. Ce désir était personnel, donc égoïste. Il ne tenait jamais compte des sentiments et intentions de mes enfants avant parler ou faire quelque chose.

J’imposais ma volonté sans obtenir leur accord, leur permission ni de connaître leur états d’âme.

Je ne posais même pas de question pour les aider à penser par eux-mêmes et tout ce que je voulais se résumait à m’élever sur eux.

Est-ce que je voyais mes enfants comme des corps uniquement et non des âmes ?

 

Comprendre nos intentions au lieu de se justifier

Une personne évoluée sait très bien que son esprit est ouvert lorsqu’il ne cherche pas à avoir raison ou à se justifier, mais bien à comprendre ses propres intentions.

J’ai souvent utilisé les punition et les récompenses envers mes enfants ou autres personnes, lorsque j’étais en position d’autorité, donc en contrôlant les besoins des autres pour arriver à obtenir ce que je voulais, mais maintenant, je comprends que ce genre de comportement ne fonctionne pas pour mon propre bien-être ni celui de mes enfants.

J’avais beau leur dire que c’était pour les éduquer, mais je mentais en toute inconscience pour bien paraître et ainsi cacher mes véritables intentions.

Mon expérience de donner des punitions ou des récompenses tue toute liberté de choix, tue toute confiance en soi et ainsi dominer, contrôler mes enfants par la peur et par conséquent, les éduquer à vivre contre leur nature humaine.

Vivre dans la peur, donc en utilisant des conditions est un comportement détestable, peu importe si des milliards de gens croient devoir utiliser des récompenses ou des punitions.

 

L’amour avec des conditions n’est pas l’amour pure

Si tu fais cela, alors tu auras une punition, mais si tu fais cela, alors tu auras droit à une récompense !

Voilà le genre d’amour que j’utilisais.

Dans l’esprit des enfants se trouve la peur de perdre l’amour de ses parents et ensuite, sans s’en rendre compte en étant adulte, nous imitons ce même comportement détestable envers nos enfants.

En vérité, il n’y à rien à perdre à être aimable ?

N’est-il pas plus gentil de poser des questions à nos enfants en trouvant un intérêt personnel pour eux à faire ce que nous aimerions qu’ils fassent ou ne fassent pas et leur laisser la liberté de nous dire non sans représailles ?

Je me sens beaucoup plus important et fier de moi, lorsque je vois mes enfants se sentir bien, de ne pas avoir peur de moi, d’avoir beaucoup d’initiative et se sentir tout aussi important que moi.

Évidemment, j’ai éliminé le jugement de ma vie et je l’ai remplacé par la compréhension.

J’ai également pris conscience que la punition ou la récompense n’est pas une conséquence, mais ce qui produit une conséquence, un résultat. La véritable conséquence est aimer ou échouer à aimer par un sentiment bien en moi et en mes enfants. Non une seule personne.

 

Êtes-vous prêt à montrer l’exemple de ce qu’est un être humain éveillé ?

Si vous êtes ce genre de personne, nous pouvons faire évoluer notre conscience et celle des autres dans le but de créer un monde différent. Pour cela, je vous offre gratuitement la création de ces 4 outils essentiels.

 

Éveillez le monde avec nos 4 outils gratuits