Enseigner la compétition à l’école encourage les gens à ne pas s’aimer

Compétition à l’école

Étrangement, nous nous demandons souvent pourquoi il y a tant de conflits, de chicanes, de guerres et de divisions dans notre monde sans observer, qu’en chacun de nous, existe une pensée profonde, une croyance apprise des autres, que la compétition est quelque chose de bien dans les relations.

Pourquoi plaçons-nous nos enfants dans des écoles où l’on permet et encourage la compétition ?

Pourquoi récompensons-nous le fait d’être le meilleur et d’apprendre le plus ?

Pourquoi accordons-nous de la valeur à la performance ?

Pourquoi nous faire croire que la compétition est quelque chose de sain ?

Pourquoi le fait de progresser à son propre rythme est à peine toléré ?

Qu’est-ce que nos enfants en comprennent ?

Qu’avons-nous compris ?

Une personne évoluée sait très bien que la compétition ne fonctionne pas pour vivre en harmonie dans notre monde et qu’une saine collaboration est la voie à suivre.

 

La compétition n’est pas la collaboration ! La compétition n’est pas la compassion ! La compétition n’est pas l’amour !

 

L’école est l’endroit où la compétition prend naissance

Toutes mes années passées à l’école m’ont permis d’apprendre par obligation imposée que la compétition est quelque chose de bien, de normal, de sain et que les adultes savaient parfaitement ce qui était le mieux pour moi.

Ne m’ont-ils pas rappelé constamment par la peur, la culpabilité et l’intimidation qu’ils avaient raison et moi, tort ?

Par conséquent, j’ai développé une profonde habitude de voir les autres comme des adversaires, comme des rivaux, comme des combattants qui pouvaient m’empêcher de gagner et ainsi recevoir les félicitations qui va au meilleur.

  • D’avoir les meilleurs notes dans mon bulletin scolaire
  • De performer dans les sports pour être le meilleur
  • De bien paraître en société pour faire partie des gens importants

La peur de faire partie des perdants ou des gens inférieurs était ma motivation première et je devais coûte que coûte être à la hauteur dans toutes les situations de ma vie.

J’ai compris qu’enseigner la compétition encourageait l’indifférence et l’absence de compassion, donc que cela ne fonctionnait pas si je voulais vivre dans un monde aimable, en paix et en harmonie.

Cependant, tant et aussi longtemps que je ne voyais pas les autres comme étant moi-même en train de vivre une expérience différence, jamais je n’arriverai à changer ma pensée profonde, changer librement et par choix, la source qui cause ces conflits, en quelque chose de plus évolué.

En d’autres termes, l’idée que nous sommes séparés était la base qui donnait naissance à la compétition et l’école l’endroit où les adultes ont imposé cette façon de vivre détestable sans s’en rendre compte.

 

Est-ce que l’école doit changer la compétition pour la collaboration ?

L’école doit changer son programme et son but afin de permettre à nos enfants à ne pas faire les mêmes erreurs que nous.

Cependant, ni les dirigeants ni les politiciens n’ont aucune envie de changer une situation qui leur donne plus de pouvoir sur les gens et ainsi continuer à se croire des êtres supérieurs et posséder encore plus de richesse et de contrôle par l’autorité.

Par conséquent, le changement doit venir de chaque personne qui ne dirige pas, qui ne contrôle pas les enfants en montrant l’exemple que la compétition est un poison dans les relations, sans chercher à porter un jugement sur elle, mais en l’acceptant et la comprenant telle qu’elle est.

Le pouvez-vous ?

Êtes-vous un leader différent ?

Êtes-vous tanné de cette situation ?

 

Êtes-vous prêt à montrer l’exemple de ce qu’est un être humain éveillé ?

Si vous êtes ce genre de personne, nous pouvons faire évoluer notre conscience et celle des autres dans le but de créer un monde différent. Pour cela, je vous offre gratuitement la création de ces 4 outils essentiels.

 

Éveillez le monde avec nos 4 outils gratuits