Connaissez-vous votre pouvoir de création reçu à la naissance ?

Pouvoir de la création

Si je ne crois pas avoir tous les outils pour réaliser mes désirs, alors je vais utiliser et manipuler les autres à mon avantage !

Si les autres ne croient pas avoir tous les outils pour réaliser leurs désirs, alors il vont m’utiliser et me manipuler à leur avantage !

Est-il possible que des milliards de gens ne soient pas conscients de leur pouvoir de création afin de réaliser leur désir ?

Par bonheur dans cet article, je ne vous enseigne rien de nouveau, je vous rappelle, je vous montre les 3 outils de la création que nous tous avons oublié en étant entouré de gens qui les avaient aussi oubliés !

 

Processus de la création

 

L’âme indique d’abord son désir

Notre choix de création se présente d’une seule façon :

  • Consciemment selon le désir de l’âme
  • Inconsciemment contre le désir de l’âme

En vérité, notre âme indique son désir d’être sans l’imposer à notre esprit, car sa nature est la liberté afin de nous permettre de choisir ce que nous avons envie de créer ou de recréer afin de réaliser un désir.

Ainsi, notre âme indique son désir sous forme d’un état d’être, puis ensuite notre esprit choisi sa création en tenant compte du désir de notre âme ou sans tenir compte du désir de notre âme.

Sommes-nous conscients de notre âme et celle des autres avant de faire quelque chose ?

Sommes-nous conscients de notre état d’être ou notre sentiment et celui des autres avant de faire quelque chose ?

Si ce que je sens est bien, cela est ma vérité concernant qui je suis et choisir de créer consciemment à partir de cette vérité va produire des conséquences heureuses dans ma vie et celle des autres si j’ai pris conscience de leur âme avant de faire quelque chose.

Si ce que je sens est mal, cela aussi est ma vérité concernant qui je ne suis pas et créer à partir de cette vérité va produire des conséquences malheureuses dans ma vie et celle des autres si je n’ai pas pris conscience de leur âme avant de faire quelque chose.

Par conséquent, ce que je sens de mal doit exister, car en l’absence de cela, je ne peux pas connaître ce que je suis par choix.

En d’autres termes, l’obscurité doit exister pour que la lumière existe, car en l’absence de choix, aucun choix libre n’est possible.

C’est en acceptant et en comprenant mon état de mal sans rien faire, sans le fuir, qu’il arrive à sa fin et sans effort, l’autre état d’être entre en existence pour ainsi faire un choix plus élevé afin de me libérer de mes problèmes en utilisant les 3 outils de la création que j’ai reçu à la naissance.

 

1. LA PENSÉE

Les pensées sont des idées formées provenant des énergies libérée selon un concept, un point de vue, une visualisation, une intuition ou imagination. Tout ce que nous observons dans le monde physique, tout ce qui est réel, vient de la pensée de quelqu’un.

L’âme indique une vérité, un sentiment, mais elle n’impose pas son désir à la pensée, car sa nature est la liberté et n’a besoin de rien pour exister.

Dans bien des cas, un sentiment inconfortable est indiqué (un problème), mais la pensée réagit au lieu d’accepter et choisir un nouveau sens, un nouvel état d’être avant de faire quelque chose.

Par conséquent, nous vivons souvent les mêmes problèmes et nous refusons de croire que nous les avons créés, nous refusons l’entière responsabilité de notre pouvoir de création.

Rien n’existe, dans notre monde, qui n’a pas pris naissance à partir d’une forme de pensée pure. La pensée est le premier niveau de la création. Et cette pensée est, bien souvent, prisonnière de croyances profondes imposées par les autres.

C’est l’imagination ou la perception qui permet de voir un processus de création en mouvement, mais nous avons été conditionnés à croire que la raison et la mémoire sont les plus hautes formes de pensée.

Rien n’est plus éloigné de la vérité !

En fait, la raison et la mémoire ne sont que du stockage de données, comme un disque dur d’ordinateur qui n’a aucun pouvoir de créer du neuf, mais de continuer la répétition du même passé connu.

 

2. LA PAROLE

Le niveau suivant de la création est la parole. La grande part des pensées aboutissent par former des paroles écrites ou orales.

Par ce niveau supplémentaire d’énergie à la pensée, la parole écrite ou verbale est poussée, exprimée dans notre monde où elle peut être remarquée par les autres personnes.

Tout ce que nous disons ou écrivons est une pensée exprimée. Elle est créative et envoie de l’énergie créative dans l’univers. Les paroles sont plus créatives que la pensée, car elles constituent un niveau plus élevé, différent de celui de la pensée. Elles dérangent, changent et affectent nos relations avec plus d’influence.

Lorsque les paroles proviennent d’un esprit craintif, un esprit inconscient du désir de l’âme, un esprit qui a peur de perdre quelque chose, un esprit qui cherche le contrôle par l’autorité ou le pouvoir sur les gens, alors les paroles peuvent êtres blessantes et culpabilisantes.

 

3. L’ACTION

Pour produire un résultat, une manifestation matérielle ou physique, nous devons mettre en action les pensées et les paroles.

Je peux penser que je suis une personne aimable et le dire aux autres, mais sans geste aimable envers quelqu’un, je n’ai que des connaissances non appliquées, donc aucune sagesse ni conscience à ce sujet.

Le monde est remplit de ce type de gens qui cherchent à bien paraître avec les mots et non d’être vrais en pensée, parole et action. Ce que la cohérence est !

Les actions sont des paroles en mouvement, de l’énergie en mouvement, donc une émotion qui s’exprime.

L’action est un geste en relation avec les objets, les idées ou les gens.

Sans la relation, nous ne pouvons terminer une véritable création et sentir la vérité en sentiment.

 

L’expérience complète d’une création est le sentiment

C’est lorsque nous créons consciemment en utilisant ces trois outils, que nous produisons une expérience complète et que nous vivons un nouveau sentiment. Si nous créons quelque chose de nouveau, nous avons un nouveau sentiment que nous ne reconnaissons pas et ainsi évoluer en conscience.

Si nous faisons le choix de recréer à nouveau quelque chose, nous vivons la même expérience, mais sans avoir de nouveau sentiment, donc aucune évolution de notre être.

En vérité, notre âme cherche le sentiment et non la connaissance. Elle a déjà la connaissance intuitive, mais cette connaissance est conceptuelle tandis que le sentiment est expérientiel.

L’âme veut sentir, se connaître au travers sa propre expérience, donc à partir d’un choix conscient, non d’une obéissance inconsciente.

 

La confiance est de créer quelque chose de nouveau tandis que l’assurance est de recréer une même expérience connue

 

L’expérience incomplète n’est pas l’évolution consciente

Ainsi, ce que nous pensons, mais que nous ne parlons jamais, crée à un certain niveau très mitigé. Ce que nous pensons et parlons, crée à un autre niveau un peu plus élevé. Ce que nous pensons, dont nous parlons et que nous faisons, se manifeste dans notre réalité.

Si nous ordonnons à une autre personne d’agir à notre place, comme c’est souvent le cas, alors nous ne pouvons pas évoluer en conscience, car notre expérience est incomplète dans ces trois énergies ou outils.

Par conséquent, le parent ou le patron qui oblige un autre à agir pour lui afin de réaliser quelque chose ne pourrait jamais sentir sa grandeur ni évoluer dans sa conscience.

Il en est de même pour une personne très éduquée, mais qui n’expérimente pas en action, la création complète. Cela démontre simplement aucune évolution de sa conscience, car la peur ou le manque de confiance, bloque toute action.

Et ce manque de confiance se démontre en demandant aux autres de le faire à sa place ou se justifier de ne pas le faire.

Comment peut-elle savoir si ce qu’elle pense et dit apportent du bien dans ses relations, si au départ, cette personne ne valide pas sa propre expérience, son propre sentiment, au moyen d’action de sa part ?

Voilà une des raisons pourquoi nous vivons tellement de problèmes dans ce monde, car les gens sont remplis de désirs, alors pour compenser leur manque d’action, de confiance, de conscience, alors inconsciemment, pour obtenir leur désirs, ils ont recours à la peur et la culpabilité pour faire réagir les autres en fonction de leurs désirs égoïstes.

 

Êtes-vous prêt à montrer l’exemple de ce qu’est un être humain éveillé ?

Si vous êtes ce genre de personne, nous pouvons faire évoluer notre conscience et celle des autres dans le but de créer un monde différent. Pour cela, je vous offre gratuitement la création de ces 4 outils essentiels.

 

Éveillez le monde avec nos 4 outils gratuits